fullsizerender_3

Les papillons piégés – Un attrape-soleil avorté pour un jeu libéré tout en chanson !

by in activités on 28 novembre 2016

J’avais dans l’idée de proposer à mes garçons la réalisation d’un joli attrape-soleil d’automne avec les papillons produits par notre fameuse perforatrice. Ce n’est pas du tout ce qui s’est produit et c’est tant mieux !

Merci Gabin d’avoir permis à la créativité et au jeu de prendre le dessus…

fullsizerender

fullsizerender_4

J’avais préparé sur notre porte-fenêtre des rectangles de couvre-livres adhésifs. (Petit truc pratique, le couvre-livre n’est bien entendu pas double face, pour le coller à la fenêtre il suffit de replier les quatre cotés sur une largeur d’1cm tel un cadre. Le tout tient parfaitement.)

En se réveillant, j’ai expliqué le projet à Gabin : « Coller les papillons partout sur le papier collant pour faire un tableau de papillons qui attrapera la lumière passant par la fenêtre ». AH AH AH.

Son esprit d’enfant m’a vite remise à ma place. « Regarde maman ! Le papillon il est piégé !!  » J’avais, en effet laissé le papier de protection sur le papier collant.

fullsizerender_1

Après s’être finalement débarrassé du papier de protection, Gabin a piégé de nombreux papillons sous la forme d’un jeu « AAAAAAAAAAhhhhhh au secours je vole, je vole et je me fait attraper« . Puis il les a tous décollés pour les « sauver ». Il en a déchiré certains au passage « Les pauvres, ils sont blessés, il faut du scotch pour les soigner… »

fullsizerender_2

Il a poursuivi son jeu en faisant voler les papillons à travers le salon et en chantant la comptine guadeloupéenne :

fullsizerender_4

Mais il a modifié la chanson et a ajouté le mot « collé  » à la fin de la comptine.

 » Papiyon volé, cé volé nou ka volé

Papiyon volé, cé volé nou ka volé … COLLÉ « 

fullsizerender_4

Les papillons ont passé un bon moment à se coller et s’échapper du papier collant…

fullsizerender_3

On a quand même pu observer un peu de lumière à travers les papillons en feuilles d’arbres.

fullsizerender_2

Gabin a ensuite décidé d’aller perforé d’autres papillons dans des feuilles blanches et de les colorier lui-même.

fullsizerender

Finalement, Gabin a complètement détourné l’activité.

Il a imaginé des scènes avec ses papillons, a chanté et modifié les paroles d’une comptine, et a créé de nouveaux papillons en papier…

Alors le joli attrape-soleil d’automne en feuilles d’arbres, je suis bien contente de l’avoir oublié !

Merci Gabin.


Âge des enfants : Gabin 4 ans et demi

D’autres activités autour du jeu sur le blog :

Routes-scotch et Véhicules-gommettes

Jouer avec des blocs de construction sur un miroir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *